Ces choses que vous devez absolument savoir sur la péridurale avant de la demander

Accouchement facile, qui n’en rêve pas ? Moi je m’en souviens comme si  s’était hier de mes deux accouchements. Des  douleurs inexplicables.

En effet, lorsque mes amies me demandent sur une échelle de 1 à 10 à combien je pouvais estimer la douleur de l’accouchement ? Je le dis sans cligner des yeux, multiplier la douleur des règles par mille et on en reparle.

Certaines  trouvent que j’exagère, car ce n’est pas aussi douloureux que cela, tandis que d’autres non. Mais laissez-moi vous dire que chacun de nous à sa propre expérience et dans 99 pourcent des cas ça fait (mal rire).

Sinon, à votre avis pourquoi les Hommes on crée la péridurale ? Le constat est fait que de plus en plus bon nombres de femmes ont recours à cette pratique. Mais en toutes choses il faut savoir les tenants et les aboutissant avant de se lancer d’où mes recherches que je souhaite partager avec vous ?

à lire aussi : rapport-sexuel-pendant-la-grossesse-les-hommes-se-livrent-a-nous

  • Vous devez savoir que le fait d’avoir une péridurale fait moins ressentir le besoin de pousser, lors de l’expulsion. Concrètement, vous devez tout autant pousser mais vous ne ressentez pas ce que vous faites.

 

  • Une fois l’accouchement terminé, vous ne pouvez-vous lever qu’au bout de six heures et en étant aidée et soutenue afin de tester vos réactions.

  A lire  :  Allo bobo-les-tranchees-apres-laccouchement-plus-que-tranchantes

  • Le moment idéal pour pratiquer la péridurale est lorsque la dilatation du col est de deux à trois centimètres car si elle est faite trop tôt, cela risque de bloquer les contractions et de retarder le travail et si, par contre, elle est réalisée trop tard, elle n’a plus le temps d’agir (Le timing doit être parfait).

  • Vous devez également savoir qu’il existe certaines contre-indications à la péridurale qui peuvent être décelées avant l’accouchement :
  • infections de la peau
  • déformation importante de la colonne vertébrale
  • allergie aux anesthésiques utilisés
  • affections neurologiques
  • troubles de la coagulation sanguine

Quoi qu’il en soit, il ne revient qu’à vous et à vous seule de faire le choix de la péridurale de plus, vous devez en parler avec votre médecin. J’espère que cet article vous a aidé.

Si vous souhaitez avoir de plus amples informations sur la vie de maman et future maman, faite sun tour sur la page de Bledima-ci

Je vous souhaite un excellent weekend

Des bisous.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.